Le Jovialisme en 118 phrases

 

1. Non pas aimer pour être heureux, mais être heureux pour pouvoir aimer.
2. La liberté ne consiste pas à choisir, mais à se laisser être.
3. Ce n’est pas le contrôle qui rend équilibré, mais l’intégration des émotions à un plan supérieur.
4. Je renvoi la matière à Dieu dos-à-dos. Ce sont des abstractions qui dissimulent l’être.
5. On se donne l’être, on ne le reçoit pas.
6. Dieu existe parce que je suis et non l’inverse.
7. Le temps use le fini et accomplit l’infini.
8. Ici c’est partout et maintenant c’est toujours.
9. Je nais maintenant, le monde commence maintenant.10. Je ne suis pas dans mon corps, c’est mon corps qui est en moi.
11. Par la compréhension englobjante êtrique, je ne suis séparé de rien, je suis un avec tout.
12. La matière n’existe pas, il n’y a que des perspectives.
13. Méfiez-vous des apparences; elles ne sont pas trompeuses.
14. Tout sacrifice est vain; l’effort est le signe de l’erreur.
15. Il vaut mieux être hardi que prudent.
16. Je ne cherche pas, je suis rendu.
17. Vous multiplier, non vous diviser.
18. Non pas découvrir la vérité, mais bâtir la nouvelle réalité.
19. L’absolu ou sans-lien est immanent au relatif.
20. La beauté est une nourriture êtrique.
21. L’érotisme vaut mieux que les prières.
22. L’orgasme est une thérapie.
23. On ne se souvient pas des choses, on ne se souvient que de soi-même.
24. Non pas l’oubli de soi, mais le rappel de soi.
25. Celui qui veut changer sa vie doit d’abord changer ses pensées.
26. La souffrance est le signe d’une étroitesse du champ de la conscience; le plaisir est sagesse.
27. C’est ce que nous avons à être qui nous met au monde.
28. Je ne suis pas né de mes parents mais à mes parents.
29. On ne naît pas immortel, on le devient.
30. Nous sommes sur terre pour apprendre à être Dieu.
31. L’amour est le principal obstacle à la réalisation.
32. Le rêve est le moteur de la réalité.
33. La distinction entre l’âme et le corps est abolie.
34. La personne, c’est personne.
35. Le mal corrige le bien en vue du mieux.
36. Qui choisit se divise, s’appauvrit.
37. Seul l’excès entraîne la perfection.
38. Tout est dans l’art qui consiste à savoir jusqu’où aller trop loin.
39. Il n’y a de mutation que dans la continuité.
40. La violence créatrice est la violence de l’infini.
41. Les techniques sont des béquilles.
42. La loi générale se sert de l’appareil manipulateur ploutocratique pour régner.
43. La conscience morale est le flic dans la tête.
44. Celui qui se maîtrise n’a pas besoin d’ennemis; il a fait le travail à leur place.
45. Il n’arrive à un homme que ce qui lui ressemble.
46. Tout est reçu selon la forme du récipient.
47. Chacun reçoit le salaire de ses pensées.
48. À pensée limitée, situation limitée; à pensée illimitée, situation illimitée.
49. Cesser de prier pour commencer à bénir.
50. Apprendre, c’est se souvenir de ce que l’on sait.
51. Se connaître, c’est bien; s’inventer, c’est mieux.
52. S’en remettre à l’improvisation supérieure de l’esprit.
53. Revendiquer son héritage magique.
54. La vie est un mauvais tour que l’espèce joue à l’individu.
55. La mort est un accident évitable.
56. L’évolution est une fuite en avant, l’hérédité une fuite en arrière, Dieu une fuite par en haut, l’inconscient une fuite par en dedans, la matière une fuite par en dehors.
57. Le corps est le véhicule d’expression de la pensée amplifiée par les émotions.
58. Notre système nerveux se maintient souple par les chocs.
59. De la crise qui libère à l’harmonie sans crise.
60. Pas de degrés; le succès d’un seul coup.
61. La liberté ne s’oppose pas au déterminisme.
62. Les attractions sont proportionnelles aux destinées.
63. L’usage positif du négatif : exploiter ses névroses, rentabiliser ses échecs!
64. L’équilibre est un ensemble de déséquilibres qui s’annulent.
65. Pas d’harmonie sans dissonances vaincues.
66. L’être est le néant surmonté dans la joie.
67. L’énergie se refait en se dépensant.
68. La bénédiction est une forme supérieure de constitution.
69. La mort est une irréalité. Il est plus facile de se convertir en lumière.
70. Séparer le subtil de l’épais.
71. Le hasard n’existe pas; il n’y a que des coïncidences préparées.
72. Méfiez-vous des apparences, elles ne sont pas trompeuses.
73. Attention à la première idée que vous avec, c’est la bonne.
74. L’énergie de l’être se refait en se dépensant.
75. Tout est dans l’art de ne rien rompre.
76. Toute passion contrariée se transforme en contre-passion.
77. La liberté est la légitimation de l’exceptionnel.
78. Les valeurs sont la monnaie de l’absolu.
79. Le relatif rêve de s’auto-supprimer.
80. On peut souffrir sur une croix ou travailler sur du velours.
81. Le choix de soi comme absolu est le seul choix qui ne nous dégrade pas.
82. Le couple ouvert est soumis à la loi du partnership amoureux poly-érotique.
83. Transformer en conscience une expérience aussi vaste que l’impossible.
84. Constituer le monde comme représentation, c’est se le donner à percevoir.
85. Le plus haut achèvement de l’homme est dans la global-individuation.
86. L’intussusception est ce qui rend la personne à l’être.
87. L’énergie est allégresse.
88. Plus on est clair, plus on est joyeux; et plus on est joyeux, plus on est puissant.
89. Il faut pratiquer le viol serein des principes moraux.
90. L’acceptation est la soumission dans l’impuissance. Je propose plutôt l’approbation. Il faut approuver le mal pour en venir à bout.
91. Je pratique le « oui » fondateur.
92. Il faut un Moi fort, car il mène au Soi.
93. Le Soi est le Moi libéré, le Moi est le Soi prisonnier.
94. Il n’y a pas les autres.
95. Je fonde la connaissance non dans le doute mais dans la confiance hyperbolique; je privilégie l’intuition par rapport à l’analyse.
96. Le rire est anti-administratif.
97. Mes armes préférées sont la fête qui éveille, l’excès qui sauve, le paradoxe qui confond, le scandale qui provoque, l’aventure intégrale, le risque chaleureux, la sainte folie, l’oisiveté créatrice, l’innocence des sens.
98. Reconnaître ton Être aussi bien dans l’épée qui te frappe que dans les bras qui t’enlacent.
99. Le savoir absolu est la seule forme de savoir achevé.
100. Les différences ne séparent pas.
101. Je suis le dedans de tous les dehors par la connaturalité.
102. S’ouvrir, c’est appuyer ceux qui viennent à nous-mêmes pour nous tuer.
103. Les facultés sont des intensités.
104. Préfère-toi à quiconque.
105. La morale est la police de la pensée.
106. Avec l’immanentisme se termine l’ère des intermédiaires.
107. Pratiquer la générosité envers soi-même.
108. Ne plus se désobéir.
109. La sagesse est dans la facilité suprême.
110. Je ne renonce à rien; je prends tout.
111. Plus on est intelligent, moins on travaille, mieux on vit.
112. Un pour cent de doute, cent pour cent d’échec.
113. Acquérir un centre de gravité permanent.
114. La santé par la pensée.
115. Visez la fin sans les moyens.
116. La personne que j’aime : non un complément, un supplément.
117. L’agrément de l’existence mène à la supra-conscience.
118. L’abondance de l’infini se passe de compte en banque.